VIVEZ AHIMSÂ Conseillère en alimentation, santé et bien être

Écouter

ÉCOUTERecouter

« Écouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu'un…

 C'est lui dire, non pas avec des mots, mais avec ses yeux, son visage, son sourire et tout son corps : tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là…

 Écouter, c'est commencer par se taire.

 Écouter, c'est accueillir l'autre avec reconnaissance tel qui se définit lui-même, sans se substituer à lui pour dire ce qu'il doit être.

Écouter, ce n'est pas vouloir que quelqu'un soit comme ci ou comme cela, c'est apprendre à découvrir ses qualités qui sont en lui spécifiques.

 C'est être ouvert positivement à toutes les idées, à tous les sujets, à toutes les expériences, à toutes les solutions, sans interpréter, sans juger, laissant à l'autre son espace et le temps de trouver la voie qui est la sienne.

Être attentif à quelqu'un qui souffre, ce n'est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c'est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son propre chemin pour se libérer…

 Écouter, c'est donner à l'autre ce qu'on ne nous a peut-être jamais donné : de l'attention, du temps, une présence affectueuse.

Ce texte anonyme, a été trouvé au Mont Saint-Michel

Vous trouverez un très beau texte d’Isabelle Padovani : “Dans les bras du Vivant” et plus d’informations sur la communication non violente (CNV) dans les pages actualités CNV.

Si vous souhaitez découvrir la CNV,n’hésitez pas à vous rendre sur le site communification d’Isabelle et vous trouverez de nombreuses vidéos sur YouTube.

Le bonheur d’être heureux !

Choisir d'être heureux

Ne vous adaptez jamais à ce qui ne vous rend pas heureux-ses !

Parfois, nous le faisons. Nous nous adaptons à ce qui ne nous rend pas heureux-ses, comme si nous enfilions tous les jours des chaussures qui ne sont pas à notre taille et qui nous empêchent de marcher, de courir, de voler…Le bonheur ne fait pas mal et il n’oppresse pas, il ne nous coupe pas la respiration. Il nous permet de nous sentir libres, léger-ère-s et maître-sse-s de notre propre destinée.

Pour lire l'article complet