VIVEZ AHIMSÂ Conseillère en alimentation, santé et bien être

L’alimentation crue et vivante

L’alimentation crue et vivante : quel intérêt ?

Dans notre organisme comme dans la nature, la recherche de l'équilibre est permanente. Toutes les manifestations du vivant sont en perpétuelle adaptation.

 L'alimentation crue et vivanteQu’est-ce que l’alimentation crue et vivante ?

Aujourd’hui, le régime cru  « raw food » est devenu un sujet passionnant.  En effet, c'est devenu un mouvement social, qui répond à un besoin. Ainsi, il porte en lui, l'espoir d'un monde plus juste, plus équitable.

A partir des années 1930, plusieurs médecins et scientifiques se sont intéressés au crudivorisme dont Noorden (1931), Bircher-Benner (1933), Pemberton (1935), McCance(1936), mais c'est en 1944 que le première définition du crudivorisme apparaît dans une publication scientifique. (1)

Ainsi, en 1950 à Boston, Ann Wigmore est la première à adopter publiquement ce mode d’alimentation.Effectivement, s'est en consommant des fruits et des légumes frais, des légumineuses, des graines germées et des oléagineux, qu'elle s'est guéri de deux cancers. A la suite de cela, elle ouvrit le fameux Institut Hippocrate de Floride. L'Institut Hippocrate s’impose depuis plusieurs décennies comme l’un des centres de revitalisation naturelle les plus reconnus au plan international. Et tout cela, grâce à sa méthode basée sur l’alimentation vivante et le jus d’herbe de blé.

Quelle différence entre l'alimentation vivante et l'alimentation crue ?

Tout d'abord, l’alimentation vivante désigne un mode d’alimentation qui favorise très largement les aliments comportant un fort taux de nutriments nécessaires au corps humain, et donc porteurs de vie.

Et pour cela, ils doivent par définition être naturels, non transformés, ne comportant pas d’additif chimique, et facilement assimilable par l’être humain.

Dans ses principes, l'alimentation vivante poursuit l'objectif d'offrir à notre corps des aliments à forte densité nutritionnelle. Donc, au plus près de leur état naturel et facilement assimilables par notre organisme.alimentation vivante à la maison

L’alimentation vivante va donc se tourner vers les aliments crus et biologiques d’origine végétale. En premier lieu, les fruits et légumes, les graines germées, les oléagineux, les algues…sans produits animaux, donc, une alimentation crue végétarienne, voir végétalienne. Ne pas confondre avec une alimentation crue qui peut ne pas être vivante, exemple : le tartare de bœuf ou le carpaccio de poisson !!

En effet, les végétaux non-bio sont modifiés pour être gorgés d'eau, colorés, plus sucrés, pour se conserver plus longtemps. Ils résistent aux herbicides et esthétiquement parfaits. Malheureusement, ils n'ont pas été modifiés pour devenir plus nutritifs ou médicinaux.

Sur ce plan, c'est la Nature qui l'emporte avec des super-aliments, les herbes médicinales, les plantes sauvages et les « mauvaises herbes » qui sont de véritables trésors de nutrition.

Le bonheur d’être heureux !

Choisir d'être heureux

Ne vous adaptez jamais à ce qui ne vous rend pas heureux-ses !

Parfois, nous le faisons. Nous nous adaptons à ce qui ne nous rend pas heureux-ses, comme si nous enfilions tous les jours des chaussures qui ne sont pas à notre taille et qui nous empêchent de marcher, de courir, de voler…Le bonheur ne fait pas mal et il n’oppresse pas, il ne nous coupe pas la respiration. Il nous permet de nous sentir libres, léger-ère-s et maître-sse-s de notre propre destinée.

Pour lire l'article complet