VIVEZ AHIMSÂ Conseillère en alimentation, santé et bien être

Trouver son équilibre

Trouver son équilibre ou le charme trompeur des défenseurs de l’alimentation vivante.

Trouver son équilibre

Trouver son équilibre :

On entend souvent parler des bienfaits de l’alimentation vivante.

Rares sont les fois où on parle des risques, si risques, il y a ?!

Effectivement, la perte de poids, le retour à la santé, l’énergie débordante, la peau éclatante, la clarté mentale sont souvent cités dans les bienfaits.

Toutes ces choses sont vraies lorsque nous sortons d’une alimentation trop riche en graisses, en sucres et en protéines animales et lorsque nous éliminons les produits très raffinés et transformés.

Mais sur le long terme… ?

Vous éprouvez des désagréments et n'êtes pas en forme malgré l'alimentation vivante ? En somme, vous commencez à douter que manger vivant soit bon pour vous. Alors pour comprendre, vous rassurez, vous allez chercher des réponses dans des forums.

Et effectivement, on vous explique que votre corps n’est pas encore tout à fait détoxifié et que vous devez encore patienter et persister. Donc, vous devez continuer, même si vous ne vous sentez pas très bien !!

Ne restez pas attachés à des idéologies prônées par des prétendus experts.

Avoir une santé optimale, trouver son équilibre n’est pas aussi simple que les gourous nous laisseraient le croire.

Il est vrai que de plus en plus de personnes mangent vivant à 100%. Mais est-ce pour tout le monde ?

D'un autre côté, ce n’est pas parce que quelqu’un réussit à suivre un régime alimentaire consistant uniquement de bananes, de fruits, d’aliments crus ou de prana, que tout le monde peut y arriver !

Il n’y a pas de régime unique et tout le monde est différent.

Alors, on fait comment pour trouver son équilibre ?

Nul besoin d’éviter les aliments crus lorsque le chemin s’avère difficile. Néanmoins, il suffit de prendre certaines mesures pour éviter des risques de santé et surtout se faire accompagner par une personne expérimentée. Ainsi, sans risque pour votre santé, vous découvrirez la magie de l’alimentation végétale et vivante. Et le PLAISIR.

Petit rappel :

Que vous mangiez cru, cuit, végétarien ou végétalien, les analyses sanguines restent toujours de rigueur. Si vous vous retrouvez avec une carence en B12, en vitamine D, en fer et en zinc, c’est le temps de réajuster votre régime.

En conclusion :

Aujourd’hui, on est déconnecté de tout, de la nature mais aussi de son propre corps. Pierre Rabhi, agriculteur et philosophe, parle même de « civilisation hors sol » . Il ne faut pas oublier qu’avant tout, nous sommes composés de cellules, d’organes, et que si nous mangeons, c’est pour les faire fonctionner !

Quand comprendra-t-on que les maladies que l’on soigne à coup de médicaments découlent d’une mauvaise hygiène de vie ?

De trop d’engrais, de farines blanches, de sucres raffinés, d’alcools, d’excitants.

Quand arrêtera-t-on de maltraiter la nature, et donc, l’Homme, à coup de sandwichs, plats préparés et graisses en tous genres ?

Pourquoi traiter les consommateurs de produits bio, d’hippies, de bobos et de féliciter ceux qui engouffrent pâtes, pizzas et pâtisseries industrielles, aux calories vides, aux nutriments morts ?

Quand de grosses industries arrêteront d’en tirer profit !

L'expérience est la clé de la liberté alimentaire.

Rester ouvert, ne pas s'enfermer dans une doctrine quelconque, à vouloir être parfait. S'autoriser à manger différemment. Cela fait partie de la vie, ça nous construit. Trouver son équilibre alimentaire, c'est ne pas avoir peur de faire des erreurs et des changements d'habitudes alimentaires.

Manger vivant et cru à 70/80% me semble une bonne façon de prendre soin de Soi, de la Nature, du Vivant, tout en restant ouvert à une vie sociale riche et joyeuse !!

Manger et écouter son corps. Ressentir les effets des aliments, et composer son alimentation personnelle, selon son ressenti, et non selon ce que les spécialistes, les médias ou les ouï-dire ont dicté. Créer sa propre identité alimentaire.

 

« J'affirme que les scientifiques n'ont pas encore exploré toutes les potentialités des innombrables graines, feuilles et fruits pour garantir la nutrition la plus complète possible à l'homme ».

Mahatma Gandhi

Le bonheur d’être heureux !

Choisir d'être heureux

Ne vous adaptez jamais à ce qui ne vous rend pas heureux-ses !

Parfois, nous le faisons. Nous nous adaptons à ce qui ne nous rend pas heureux-ses, comme si nous enfilions tous les jours des chaussures qui ne sont pas à notre taille et qui nous empêchent de marcher, de courir, de voler…Le bonheur ne fait pas mal et il n’oppresse pas, il ne nous coupe pas la respiration. Il nous permet de nous sentir libres, léger-ère-s et maître-sse-s de notre propre destinée.

Pour lire l'article complet